Base 'Projets' - Résultats des programmes de recherche sur les risques naturels

Accueil   |   La 'Base Projets'   |   Catalogue des programmes   |   Catalogue des projets


PGRN 1996 - Bois et al.
Programme départemental CG38/PGRN
Analyses des pluies extrêmes en Isère et dans les Alpes. Relations avec le relief (1996-1997)
Fiche 'Projet' complète
Types de risques Crues et inondations
Mots-clés Précipitations extrêmes en zones de montagne - Temps de retour - Analyse statistique - Cartographie - Influence du relief
Objectifs Objectif : pouvoir cartographier de manière réaliste les précipitations extrêmes dans des zones à relief tourmenté.

Réflexion plus systématique et fondamentale nécessaire pour mieux définir au moins sur quelques régions de la France quelles sont les variables calculables à partir du relief qui permettent (et dans quelle mesure) d’expliquer les fortes variations des pluies extrêmes observées ou calculées.

Programme :
- Etude des précipitations extrêmes sur des pas de temps de 1 à 24 heurs dans les Alpes.
- Analyse des relations avec les conditions topographiques régionales et locales.
- Analyse des relations entre les caractéristiques statistiques des données à 24 heures et des données à pas de temps plus fin.

Le but poursuivi est l’établissement de cartes de caractéristiques statistiques en fonction du pas de temps.
Résultats Proposition d’une méthode de cartographie basée sur les étapes 2 et 3.

Résultats concrets (cf. Publications : thèse de Anne Kieffer-Weisse) :
- Liste des valeurs caractéristiques des pluies extrêmes pour chaque station et pour chaque pas de temps.
- Cartes des valeurs des pluies de temps de retour 10 et 100 ans pour chaque pas de temps + Cartes du gradex et du coefficient de Montana.
Livrables Méthodologie d'analyse et de cartographie des pluies extrêmes

Données et cartes : thèse de Anne Kieffer-Weisse, 1998 et articles (cf. Publications)

Rapport au PGRN
Retombées Poursuite du travail avec les italiens (Universités de Gènes et de Turin) dans le cadre du projet européen INTERREG II inondations, pour mettre au point une cartographie des pluies extrêmes sur les Alpes franco italiennes (thèse de Abdellatif Djerboua).

Perspective de collaboration avec l’Université de Nice (Jean-Pierre Laborde) pour réaliser un atlas des pluies extrêmes.

Collaboration avec le Brésil sur une méthode régionale d’estimation des pluies extrêmes et la comparaison de diverses méthodes (post-doc de Belo Horizonte).
Contacts Philippe BOIS (ENSHMG-LTHE, Grenoble) : Philippe.Bois@hmg.inpg.fr

| Accueil 'Base Projets' |