[PGRN] [Programme de recherche départemental]

Projet CG38 - PGRN piloté par l'ADRGT

Titre du projet

Mise en valeur de l'expérience pratique de l'étude des mouvements de terrain

Type d'aléa
Mouvements de terrain - éboulements - chutes de blocs 
Année

1996

Mots-clés
Mouvements de terrain - Phénoménologie - Reconnaissance - Surveillance - Stabilisation - Retour d'expérience - Synthèse théorique et méthodologique
Champs disciplinaires
Géologie, géotechnique


1) Organismes et auteurs


Organisme pilote
ADRGT
Organisme(s) associé(s)
LGM (devenu le LIRIGM)
Coordonnateurs
Chahrohk AZIMI et Pierre DESVARREUX
Participants
Pierre ANTOINE et André GIRAUD


2) Contexte du projet


Site(s) d'étude
*
Contexte de l'étude

Au cours de 25 années d'existence, l'ADRGT a été amenée à étudier environ 500 cas de mouvements de terrains aussi divers que les glissements en matériaux meubles ou rocheux, les coulées boueuses et laves torrentielles ou encore les éboulements rocheux et chutes de blocs.

Les études correspondantes font en général ressortir le mécanisme des mouvements en relation avec les conditions géologiques, hydrogéologiques et climatiques. Mais de telles études sont toujours effectuées dans un temps limité, sans possibilité d'analyse ultérieure dans le but d'établir une présentation systématique de la méthodologie utilisée, ni d'élaborer certaines règles tirées de l'expérience.

De plus, de telles études sont destinées à des utilisateurs intéressés uniquement par les conclusions pratiques (travaux à exécuter ou mesures à effectuer). Il n'est donc pas question, dans la majorité des cas, de faire figurer au rapport des considérations d'ordre théorique ou méthodologique.


Ce projet visait à mettre en valeur l'expérience pratique acquise dans ce domaine, par la rédaction d'un fascicule destiné à fournir une méthodologie permettant d'aborder, même dans les cas compliqués, les problèmes de la prévision ou de la stabilisation de mouvements de terrain d'une manière logique. L'intérêt d'une telle approche n'est pas uniquement académique, il est de fournir les moyens de ne rien oublier d'important dans la conduite de telles opérations.

De plus comme l'expérience des auteurs a porté sur la résolution de problèmes concrets et très divers,  il s'agissait de donner des informations pratiques sur la manière d'élaborer la synthèse des divers résultats de reconnaissances en vue de fixer les hypothèses relatives aux caractéristiques mécaniques des terrains ou aux caractéristiques hydrogéologiques, etc.

Enfin, comme un certain nombre de problèmes sont encore loin d'être résolus, et que les solutions apportées sont très partielles, on devait trouver un certain nombre d'énoncés de thèmes pouvant fournir la recherche universitaire pendant plusieurs années.

Programme plus vaste
*
Initiation du projet
Projet initié par le PGRN
Montant du financement (k€)
9,147 k€ (60 kF TTC (sur une demande de 160 kF))
Part du CG38 - PGRN
57 %
(Co)-Financements
ADRGT ?
Appréciation du rôle du financement CG38 - PGRN
L'ADRGT souhaitait que l'expérience acquise depuis 25 ans sur les mouvements de terrain (qui était quelque fois originale) ne soit pas perdue et puisse être consignée dans un fascicule, pour lequel il fallait financer du temps de travail.


3) Objectifs, méthodes et résultats

Objectifs
Rédiger un fascicule dans lequel soient mises en ordre les connaissances acquises après 25 ans d’expérience sur les problèmes d’étude, de traitement ou de prévision relatifs aux mouvements de terrain.
Méthodologie

Plan du fascicule prévu :

1 - Phénoménologie des mouvements de terrain
1.1 Aspect géologique ; 1.2 Aspect mécanique ; 1.3 Hydrogéologie ; 1.4 Cinématique et dynamique des mouvements.

2 - Reconnaissance géologique et géophysique
2.1 Observations géologiques et hydrogéologiques ;
2.2 Prospection géophysique (Propriétés géophysiques et corrélations avec les caractéristiques des sols ; Techniques de prospection ; Interprétation des données).

3 - Surveillance des mouvements
3.1 Modèle mécanique ;
3.2 Modèle hydraulique ;
3.3 Simulation des mouvements (Prévision temporelle et spatiale) ;
3.4 Prévention des mouvements

4 - Stabilisation des mouvements
4.1 Analyse mécanique ;
4.2 Stabilisation hydraulique ; Stabilisation mécanique (Renforcement des sols ; Modifications géométriques ; Ouvrages de soutènement et de protection ; Choix optimal des moyens de stabilisation).

5 - Conclusion
Résultats
Plan du r apport d’avancement N° A/608 du 15/05/97 remis au Pôle (disponible sous forme papier) :

1 – Méthodologie d’approche des problèmes des mouvements de terrain :
- Les mouvements de terrain sont des phénomènes géologiques
- Facteurs régissant l'équilibre
- Conséquences des modifications de l'équilibre

2 – Principales causes des mouvements de terrain :
- Modifications dans les forces motrices (Séismes ; Mise en place de surcharges sur des pentes)
- Modifications dans les forces résistantes (Rupture progressive ; Fluage ; Variation de cohésion apparente ; Altération physico-chimique)
- Modifications de la géométrie
- Modifications dans les écoulements souterrains


4) Débouchés du projet

Utilisateurs finaux potentiels
- Chercheurs et étudiants en géologie et géotechnique des risques naturels ;

- Services administratifs gestionnaires ; services techniques chargés des routes, ouvrages et terrains en montagne ;

- Services techniques des collectivités locales ; ingénieurs de BE ou d'entreprises travaillant sur ces sujets.
Production scientifique
- Production de connaissances pratiques / opérationnelles
Produits délivrables
Fascicule méthodologique / retour d'expérience
Partenariats
- Préexistant
- Qui se poursuit
Retombées du projet
Le fascicule a bien été produit et transmis au Conseil Général de l’Isère (mais il s’agit d’un rapport d’avancement qui n’est pas complet par rapport au plan initialement prévu, du fait de l’abandon de la seconde année initialement prévue, suite à des difficultés de paiement de la part du CG 38 qui ont empêché d’acheter le matériel nécessaire).


5) Valorisation du projet

Publications et communications
0
Pages Web
0

 

[Programme de recherche départemental]