[PGRN] [Programme de recherche départemental]

Projet CG38 - PGRN piloté par l'ADRGT

Titre du projet

Suivi temporel du mouvement de Séchilienne par polarisation spontanée

[ fiche projet ] [ rapport pdf ]

Type d'aléa
Mouvements de terrain - éboulements - chutes de blocs
Année

2007


Organisme pilote
ADRGT
Organisme(s) associé(s)
LGIT - CG38 (direction des routes et grands projets)
Coordonnateur
Ombeline MERIC
Participants
Pierre DESVARREUX (ADRGT), Stéphane GARAMBOIS (LGIT), Marc ROUX (Conseil Général de l'Isère, Directeur du Service Grands Projets) Pierre LASSIAZ (Directeur Service Routes du Département de l'Isére)

Résumé du projet

Le but du projet était d’effectuer un suivi temporel du mouvement de Séchilienne, actuellement très actif, par un réseau de mesure de la polarisation spontané. L’objectif de ce travail était de vérifier si les variations de la polarisation spontanée, qu’on peut relier aux variations hydrogéologiques au sein du massif rocheux, étaient corrélées aux variations dans les mouvements.

Le travail présenté ici a consisté à instrumenter le site et analyser les signaux obtenus pour tenter de mettre en évidence les corrélations ci-dessus.

Plusieurs anomalies ont été repérées sur les mesures de PS et ont été comparées avec les mesures de déplacements. Il en résulte que les accélérations du mouvement semblent bien s’accompagner d’anomalie positive de PS. Les circulations de fluide paraissent spatialement variables : concentrées et lentes au niveau des zones mylonitisées et rapides et importantes dans les secteurs très fracturés.

Par ailleurs, l’étude des variations de potentiel spontanée au cours du temps a permis de mettre en évidence les variations d’intensité et des chemins d’écoulement au sein du massif selon les différentes périodes observées.

[Programme de recherche départemental]