[PGRN] [Programme de recherche départemental]

Projet CG38 - PGRN piloté par le Cemagref HH

Titre du projet

HISTORISQUE-Guiers

Type d'aléa
Droit, économie, sociologie et histoire du risque
Année

1996 / 97

Mots-clés
Risque inondation - Information historique - Méthodologie - Guiers
Champs disciplinaires
Histoire, hydrologie, hydraulique


1) Organismes et auteurs


Organisme pilote
EDF - DTG Grenoble
Organisme(s) associé(s)
(1) Cemagref de Lyon - div. HHY / (2) UPMF - CRHIPA
Coordonnateurs
Michel LANG (1), D. CŒUR (2), C. LALLEMENT (EDF), R. NAULET (1), G. BOUDOU (EDF)
Participants
 


2) Contexte du projet


Site(s) d'étude
Bassin versant du Guiers
Contexte de l'étude
Le projet Historisque s'attache à valoriser l'information historique pour une meilleure connaissance du risque inondation. Soutenue par le Pôle Grenoblois de Prévention des Risques Naturels par une contribution de 120 kF sur la période 1996-1997, une équipe associant historien (Univ. P. Mendès France, Grenoble), hydrologues et hydrauliciens (EDF/DTG Grenoble; Cemagref Lyon) s'est attachée à appliquer cette démarche sur un bassin test : le Guiers. Ce site a été retenu en raison de sa position sur la frontière France / Savoie jusqu’au XIXe siècle.
Programme plus vaste
 
Initiation du projet
Participation du PGRN
Montant du financement (k€)
18,29 k€ (120 kF)
Part du CG38 - PGRN
~20 %
(Co)-Financements
(?)
Appréciation du rôle du financement CG38 - PGRN
Ce financement a aidé à lancer la démarche qui a été réutilisée par la suite (cf. débouchés du projet)


3) Objectifs, méthodes et résultats

Objectifs
Valorisation de l'information historique pour une meilleure connaissance du risque inondation : application pilote au Guiers
Méthodologie
Elaboration d’une méthodologie adaptée au traitement combiné des informations historiques et hydrauliques
Résultats

Au terme des deux années d'étude, les principaux résultats peuvent être avancés :

  • un inventaire pratiquement exhaustif des sources de documents a été mené.

=> Le dépouillement de ces fonds a été réalisé à hauteur de 70% ; il met en évidence une réelle richesse de l'information disponible sur les crues du Guiers. Paradoxalement, les éléments relatifs aux XVIII° et XIX° siècles sont plus accessibles que ceux de la première moitié du XX° siècle.
=> On identifie une chronologie qualitative des crues du Guiers depuis la seconde moitié du XVIIl° siècle, en distinguant trois classes d'événements, suivant la nature et l'importance des dégâts: les crues de 1733, 1783, 1812, 1852, 1856, 1875, 1899, 1913, 1980 et 1990 figurent parmi les dix plus forts événements connus.

  • un guide-inventaire des sources d'archives a été mis au point.

=> Il permet de classer les documents, soit par collections (Service Hydraulique Départemental, Service des Forces Hydrauliques, Service d'Annonce des Crues, documents communaux, fonds privés, cartes, plans, journaux ...), soit par mots-clefs (hydrologie, météorologie, calamités, barrages, digues, ponts, voirie, chemin de fer, canal, bac, assainissement, forêts ...).

  • une exploitation des données historiques pour une meilleure prédétermination du risque.

=> Une analyse bibliographique présente les méthodes de prédétermination des crues extrêmes exploitant l'information historique, et met en évidence les points les plus importants dans la reconstitution du débit des crues historiques.
=> Une modélisation hydraulique a été menée sur les secteurs de St Laurent du Pont et de Pont de Beauvoisin, à partir de relevés topographiques effectués par nos soins ou aimablement communiqués par le Syndicat Intercommunal de la Vallée du Guiers. Cette étude a permis de proposer une correspondance entre niveaux d'eau et débits de crue.

=> Trois exemples d'application illustrent la méthodologie Historisque, au travers de la reconstitution du débit de la crue de juin 1875 à Pont de Beauvoisin, de difficultés rencontrées sur le secteur de SI Laurent du Pont, et d'une analyse qualitative de l'évolution du méandrage du Guiers sur les secteurs des Echelles et de St Genix-sur-Guiers.


4) Débouchés du projet

Utilisateurs finaux potentiels
 
Production scientifique
- Méthodologie innovante
- Production de connaissances locales / régionales
Produits délivrables
 
Partenariats
- Préexistant avec le Cemagref HH
- Partenariat avec EDF initié par ce projet (mais ne se poursuit pas)
- Qui se poursuit avec le Cemagref HH
Retombées du projet
Ce travail exploratoire s’est poursuivi sur le Guiers jusqu’en 2002-2003. Le projet a permis d’amorcer la démarche qui a été validée par la suite dans le cadre du projet HISTORISQUE Isère (1998/99).


5) Valorisation du projet

Publications et communications

• Lang M., Cœur D., Lallement C., Naulet R. [1998] - Valorisation de l’information historique pour la prédétermination du risque d’inondation : application sur le bassin du Guiers, Ingénieries EAT, n°16, décembre, 3-13.

• Lang M., Cœur D., Lallement C., Naulet R. [1999] – Use of historical information for flood frequency studies : the example of the Guiers river, Heavy Rains and Flash floods, proceedings of the joint session of topic IV (rare floods) and topic VI (heavy rains), Istanbul congress (16 oct. 1998), FRIEND-AMHY, UNESCO IHP-V 1.1 I, Ed. C. Llasat, P. Versace, E. Ferrari, NRC publ. N° 2049, 47-54.

Pages Web
 

 

[Programme de recherche départemental]