[PGRN] [Programme de recherche départemental]

Projet CG38 - PGRN piloté par le LGIT

Titre du projet

Intégration des informations liées au risque sismique dans l'agglomération grenobloise dans un système de gestion cartographique
[ proceedings : Wyniecky et al. 2003 - pdf ]

Type d'aléa
Risque sismique
Année

2001

Mots-clés
Risque sismique - Prévention - Système d’information géographique
Champs disciplinaires
Géologie, sismologie, géophysique, géotechnique, géomatique


1) Organismes et auteurs


Organisme pilote
LGIT
Organisme(s) associé(s)
LCPC - PAST INPG - 3S
Coordonnateur
Pierre-Yves Bard
Participants
Philippe GUEGUEN, Pierre WYNIECKI


2) Contexte du projet


Site(s) d'étude
Cuvette grenobloise (agglomération)
Contexte de l'étude

Beaucoup d'informations quantitatives et/ou qualitatives ont étét acquises au cours des dernières années en liaison avec l'aléa et le risque sismique dans l'agglomération grenobloise. Les études en cours (et à venir) en apporteront de nouvelles. Ces informations, jusqu'à maintenant répertoriées dans divers documents, à support papier ou électronique, sont de nature très variée :
- Géologie...
- Sismicité locale (Sismalp) et enregistrements sismiques en divers points (RAP, expériences de 1995 et 1999).
- Structure du sosu-sol profond: gravimétrie, sismique réflexion (plusieurs profils, plusieurs sources), sismique réfraction, fréquence fondamentale H/V, interprétations en terme de profil de vitesse et de profondeur du substratum.
- Strucuture du sous-sol proche (sondages géotechniques notamment).
- L'emplacement des bâtiments "primordiaux" (classe D), des ouvrages d'art de classe C et D, voire des installations à risque spécial.
- Des informations éparses et ponctuelles sur les fréquences de bâtiments.

Par ailleurs, ces informations peuvent être utilisées, et l'ont déjà été ponctuellement, pour effectuer certains calculs concernant l'aléa ou le risque dans la cuvette :
- Rapports spectraux expérimentaux.
- Réponse 1D sur la base de la structure locale du sous-sol profond et/ou superficiel.
-
Estimation des mouvements associés à des séismes plus importants par la méthode des fonctions de Green empiriques.
- Détermination de coupes transversales pour divers calculs 2D.
- Comparaison des fréquences du sol et du bâti
.

Cette utilisation se faisait jusqu'ici au coup par coup, et de manière "artisanale". L'objectif de ce projet était de concevoir, puis de commencer à réaliser, un système géoréférencé permettant d'intégrer l'ensemble des informations et quelques outils d'analyse simples. Il apparaît nettement dans les grands projets de gestion du risque et d'aménagement urbain un besoin grandissant d'un tel outil, au vue de la diversité des sources d'informations récoltées et des interactions pouvant exister entre elles au sens de la prévention du risque.

Il est clair qu'un tel projet n'amène pas d'avancées fondamentales dans la connaissance des phénomènes. Par contre, le système "intégrateur" objet de ce projet s'avère (c'est en fait un des objectifs majeurs) un outil très intéressant pour faciliter la présentation et la communication des résultats, les mettre à jour de manière quasi-routinière au fur et à mesure de l'amélioration des connaissances, et peut-être aussi mieux mettre le doigt sur les problèmes critiques et les priorités pour une politique raisonnable de prévention du risque sismique dans l'agglomération grenobloise.

Programme plus vaste
*
Initiation du projet
Projet initié par le PGRN
Montant du financement (k€)
9,147 k€ (60 kF)
Part du CG38 - PGRN
100 %
(Co)-Financements
*
Appréciation du rôle du financement CG38 - PGRN
Ces crédits ont financé l'intégralité du projet.


3) Objectifs, méthodes et résultats

Objectifs
Conception et début de réalisation d’un système géoréférencé permettant d’intégrer l’ensemble des informations quantitatives et qualitatives sur l’aléa et le risque sismique dans l’agglomération grenobloise.

SIG destiné à la présentation et à la communication des résultats de recherche.
Méthodologie
Recensement des informations disponibles et de leurs attributs (géologie-morphologie, gravimétrie, reconnaissances sismiques, mesures du bruit de fond et de sa fréquence H/V, enregistrements sismiques, forage scientifique de Montbonnot, emplacement bâtiments et ouvrages d’art, résultats de modélisation numérique).

Recensement des outils d’analyse et d’exploitation. Acquisition des images ISTAR sur l’agglomération grenobloise (cf. projet PGRN 2001).
Résultats
Développement de logiciels clients permettant d’effectuer des calculs spécifiques et des simulations à partir des informations du SIG (outil de recherche).

Programmation d’un compilateur générant des interfaces utilisateur permettant le choix des paramètres.

Plusieurs versions du logiciel Geodgt.


4) Débouchés du projet

Utilisateurs finaux potentiels
Chercheurs et acteurs de la politique de prévention du risque sismique dans l’agglomération grenobloise.
Production scientifique
- Méthodologie innovante
- Production de connaissances pratiques / opérationnelles
Produits délivrables
Plusieurs versions du logiciel Geodgt.
Partenariats
- Initié par ce projet
- Qui se poursuit
Retombées du projet
Ce projet a permis d’explorer les potentialités des SIG (compétence apporté par P. Wyniecki de Geonumeric) dans la recherche sur le risque sismique.

Les images ISTAR acquises dans le cadre de ce projet ont été utilisées ultérieurement par de nombreux chercheurs du LGIT, par exemple pour l’étude de scénario sismique sur l’agglomération grenobloise à partir du modèle numérique de surface dérivé des images ISTAR (cf. projet PGRN 2003 de P. Guéguen).


5) Valorisation du projet

Publications et communications
Wyniecki, P., P. Guéguen, P.-Y. Bard et H. Le Fur, 2003. Outil d'identification de la typologie du bâti urbain: apports du couplage entre cartographie numérique et imagerie aérienne et vidéo. VIème Colloque National de l’AFPS, Ecole Polytechnique, 1-3 Juillet 2003, Vol. III, 161-168. [pdf]
Pages Web
0

 

[Programme de recherche départemental]