[PGRN] [Programme de recherche départemental]

Projet CG38 - PGRN piloté par le LGIT

Titre du projet

Surveillance géodésique de la Chartreuse et du Grésivaudan

Type d'aléa
Risque sismique
Année

1996

Mots-clés
Aléa sismique - Région grenobloise - Mouvements tectoniques rapides - Géodésie satellitaire (GPS) - Triangulation - Mesures historiques - Comparaison
Champs disciplinaires
Sismologie, tectonique, géodésie satellitaire


1) Organismes et auteurs


Organisme pilote
LGIT
Organisme(s) associé(s)
LGCA (Univ. Savoie)
Coordonnateur
Joseph MARTINOD
Participants
Jean-François GAMOND (LGIT) / François JOUANNE et Gilles MENARD (LGCA)


2) Contexte du projet


Site(s) d'étude
Région grenobloise
Contexte de l'étude
Ce projet fait suite à une première campagne de mesures géodésiques effectuées en 1993 et 1994 grâce à l’aide du PGRN, dans le but d’améliorer la connaissance des mouvements tectoniques actuels survenant dans la région grenobloise.

Une partie du réseau géodésique de 2nd ordre établi par l’IGN aux alentours de 1950 avait été remesurée. La comparaison entre les mesures de 1950 et de 1994 suggérait des mouvements tectoniques rapides dans la région grenobloise, concentrés au niveau de la Chaîne de Belledonne, ainsi que sur la bordure externe des Massifs Subalpins (Vercors et Chartreuse).

Cependant, il n’était pas possible de localiser avec précision les zones les plus actives en raison du faible nombre de bornes montrant des mouvements significatifs, ces quelques bornes étant situées en bordure du réseau mesuré en 1994.
Programme plus vaste
*
Initiation du projet
Participation du PGRN
Montant du financement (k€)
6,098 k€ (40 kF)
Part du CG38 - PGRN
? %
(Co)-Financements
Autres : IPSN pour le GPS permanent (prix d’une station : 130 kF (x2))
Appréciation du rôle du financement CG38 - PGRN
Ces crédits ont permis de réaliser le projet en finançant l’acquisition des mesures de terrain.


3) Objectifs, méthodes et résultats

Objectifs
Confirmer les résultats obtenus en 1993-94.

Localiser plus précisément les zones qui se déforment, afin d’établir un lien plus précis avec la sismologie et la géologie de surface.

Mettre en place un réseau géodésique local de référence mesuré par GPS dans la zone présentant probablement les déformations tectoniques les plus intenses dans le département de l’Isère (alentours de Belledonne et Haut Grésivaudan).
Méthodologie
(Re)mesures par géodésie satellitaire (GPS) d’un plus grand nombre de bornes anciennes situées à proximité de Belledonne, en Chartreuse et aux alentours du front externe des Massifs Subalpins (par rapport aux mesures de 1994), après reconnaissance de l’ensemble des bornes historiques de triangulation du 2nd ordre (puis du 3ème ordre) situées dans ces régions.
Résultats
Acquisition des données nécessaires à la comparaison des mesures géodésiques avec les mesures anciennes de triangulation (IGN).

Mesure d’un réseau géodésique nouveau centré autour de la zone la plus active (Belledonne et le bassin grenoblois) destiné à localiser les failles actives autour du bassin grenoblois et à déterminer précisément les vitesses de déformation régionales.

Prospection en cours pour l’implantation (IPSN) de deux GPS permanents autour du site grenoblois, afin d’atteindre une précision de l’ordre du mm/an.


4) Débouchés du projet

Utilisateurs finaux potentiels
Chercheurs et gestionnaires en charge du risque sismique
Production scientifique
- Production de connaissances locales / régionales
- Production de connaissances pratiques / opérationnelles
Produits délivrables
*
Partenariats
- Préexistant
- Qui se poursuit
Retombées du projet
Mise en évidence des limites de la méthode de comparaison GPS/GPS appliquée à une chaîne à déformation lente et prise de conscience de la nécessité de stations GPS permanentes.

Accumulation d’éléments en faveur de l’hypothèse d’un décrochement dextre entre l’axe du massif de Belledonne et les chaînes subalpines (cf. projets PGRN de Thouvenot 1999-b et Schwartz 2004).


5) Valorisation du projet

Publications et communications
Articles dans des revues à comités de lecuture (classées "A" par le CNU) :

- Martinod, J., F. Jouanne, J. Taverna, G. Ménard, J.F. Gamond, X. Darmendrail, J.C. Notter and C. Basile. Present-day deformation of the Dauphiné alpine and subalpine massifs (SE France), Geophys. J. Int., 127, 189-200, 1996.

- Martinod, J., L. Roux, J.F. Gamond et J.P. Glot, Déformation actuelle de la chaîne de Belledonne (Massifs Cristallins Externes Alpins, France) : Comparaison triangulation historique – GPS, Bull. Soc. Géol. France, 172, 713-722, 2001.

Présentations en congrès :

- Jouanne, F., G. Ménard, J. Martinod and J.F. Gamond. Present-day deformation of the northwestern Alps revealed by comparison of triangulation/GPS networks and levelling lines, E.G.S., The Hague, May 1996.

- Martinod, J., J.F. Gamond and J.C. Thomas, Present-day deformation of the Belledonne Massif (External alps, France) and the Alpine Arc dynamics, E.G.S. XXVI, Nice, March 2001.

Pages Web
0

 

[Programme de recherche départemental]