[PGRN] [Programme de recherche départemental]

Projet CG38 - PGRN piloté par le LIRIGM

Titre du projet

Mesure de l'évolution des caractéristiques géophysiques du mouvement de terrain des Ruines de Séchilienne
[ rapport de synthèse pdf - annexes pdf ]

Type d'aléa
Mouvements de terrain - Eboulements - Chutes de blocs
Année

2004

Mots-clés
Instabilité gravitaire - Mesures géophysiques - Instrumentation - Suivi temporel - Réseau de polarisation spontanée
Champs disciplinaires
Hydrogéophysique


1) Organismes et auteurs


Organisme pilote
LIRIGM
Organisme(s) associé(s)
LGIT / CETE Lyon / Société SAGE
Coordonnateur
Stéphane GARAMBOIS
Participants
O. MERIC, Y. ORENGO, R. MUGGEO (LGIT), J.-L. DURVILLE, P. POTHERAT, L. EFFANDIANTZ, J.-L. DURANTHON (CETE Lyon), P. DESVARREUX (SAGE)


2) Contexte du projet


Site(s) d'étude
Versant instable des « Ruines de Séchilienne » sur le flanc sud du Mont Sec (vallée de la Romanche, entre Vizille et Bourg d'Oisans)
Contexte de l'étude
- Enjeu socio-économique qu représente le mouvement de versant de Séchilienne pour la région Rhône-Alpes.
- Besoin de données fiables pour l’évaluation spatiale et la caractérisation de la zone en mouvement.
- Manque d’informations freinant la compréhension et la modélisation des mécanismes de mouvements de terrain en profondeur, nécessaires à tout effort de prévision.
- Précédents travaux en partie financés par le PGRN, ayant montré le potentiel de certaines méthodes géophysiques pour imager les instabilités gravitaires complexes telles que les « Ruines de Séchilienne » et localiser de potentielles limites latérales.

Mise en évidence de corrélations remarquables entre les mesures de déplacement en surface et des anomalies de paramètres géophysiques (pour certaines directement liées à la circulation des fluides en profondeur.
Programme plus vaste
 *
Initiation du projet
Projet initié par le PGRN
Participation du PGRN
Montant du financement (k€)
14 k€
Part du CG38 - PGRN
? %
(Co)-Financements
Autres financements : ACI Catastrophes Naturelles, projet SAMOA (22 k€ total)

Coût total : au moins 25 k€ TTC

Appréciation du rôle du financement CG38 - PGRN
Financement de l’implantation et du suivi du réseau PS (démarche originale pour les grands glissements rocheux).


3) Objectifs, méthodes et résultats

Objectifs
 Mieux comprendre les corrélations entre mesures géodésiques, géophysiques et météorologiques, afin d’améliorer la compréhension de la dynamique des mouvements de terrain et de l’influence des facteurs extérieurs.

Observation, investigation et suivi temporel des paramètres géophysiques apparaissant les plus significatifs (résistivité électrique, potentiel spontané) pour les comparer aux données géodésiques (GPS, laser, interférométrie, radar) et météorologiques.
Méthodologie
 Méthodologie innovante.

Enregistrement de la polarisation spontanée (PS, origine électrocinétique) liée aux circulations de fluide, en plusieurs emplacements au sein du glissement (en surface et en galerie).

Comparaison avec de l’ensemble des mesures PS avec les données météorologiques disponibles et les déplacements superficiels mesurés par le CETE de Lyon.

Résultats
Description de la théorie du potentiel spontané et de l’implantation du réseau PS.

Illustration des traitements spécifiques et résultats préliminaires à partir des premières mesures obtenues.

L’interprétation complète des données nécessite un temps d’enregistrement suffisamment long portant au minimum sur une période d’un an correspondant à un cycle saisonnier.



4) Débouchés du projet

Utilisateurs finaux potentiels
Chercheurs (LIRIGM…), CETE de Lyon
Production scientifique
- Méthodologie innovante
- Production de connaissances locales / régionales
- Production de connaissances théoriques
Produits délivrables
 *
Partenariats
- Préexistant
- Qui se poursuit
Retombées du projet
 - Initiation de travaux scientifiques de grande ampleur pour mieux interpréter quantitativement les anomalies de polarisation spontanée : traitement des données pour affiner la compréhension du phénomène et développements théoriques et numériques pour améliorer l’interprétation (en cours).

- Installation d’un réseau similaire en contexte argileux (glissement de Saint-Guillaume).


5) Valorisation du projet

Publications et communications

- Méric, O., Garambois, S. and Y. Orengo, Large gravitational movement monitoring using a Spontaneous Potential network, oral presentation in the Landslide Hazards, Volcanoes and Tsunamis session, 19th Annual Symposium on the Application of Geophysics to Engineering and Environmental Problems (SAGEEP), Seattle, WA, April 2-6, 2006. [pdf]

- O. Méric, S. Garambois, Y. Orengo, J.-P. Duranthon, P. Pothérat, SP monitoring of a huge rocky landslide (Séchilienne, The Alps, France). Communication à l'European Geophysical Society (Vienne, Autriche, Avril 2006). [pdf]

Pages Web
 0 (1 à venir…)

 

[Programme de recherche départemental]