[PGRN] [Programme de recherche départemental]

Projet CG38 - PGRN piloté par le LIRIGM

Titre du projet

Etude des mouvements précurseurs des éboulements rocheux

Type d'aléa
Mouvements de terrain - Eboulements - Chutes de blocs
Année

1993

Mots-clés
Mouvements de versants - Instabilité - Méthodes de diagnostic - Prévision - Auscultation - Extensomètre
Champs disciplinaires
Géotechnique


1) Organismes et auteurs


Organisme pilote
LGM (devenu le LIRIGM)
Organisme(s) associé(s)
Parc Naturel Régional du Vercors (PNRV)
Coordonnateur
Didier HANTZ (LGM)
Participants
David AMITRANO (PNRV)


2) Contexte du projet


Site(s) d'étude
La Roche du Midi (Montaud, La Rivière), La Grande Rivoire (Sassenage), Les Merciers (Engins), Roche de l’Avocat (Lans-en-Vercors), Mont Aiguille.
Contexte de l'étude

Les méthodes de diagnostic et de prévision des mouvements de versants sont le plus souvent empiriques, car les mécanismes d'instabilité sont complexes et mal connus. L'objectif de cette recherche est de mieux comprendre des mécanismes, en vue de contribuer à l'amélioration des méthodes de prévision des éboulements rocheux.

Les éboulements sont très souvent précédés de mouvements lents, qui provoquent l'ouverture de fissures séparant des blocs rocheux. L'auscultation réalisée dans le cadre de cette étude a pour but de mesurer l'ouverture de telles fissures.

Programme plus vaste
*
Initiation du projet
Projet initié par le PGRN
Montant du financement (k€)
9,15 k€ (60 kF)
Part du CG38 - PGRN
100 %
(Co)-Financements
*
Appréciation du rôle du financement CG38 - PGRN
-


3) Objectifs, méthodes et résultats

Objectifs
Mieux comprendre les mécanismes complexes d’instabilité à l’origine des mouvements de versants.

Améliorer les méthodes de diagnostic et de prévision des éboulements rocheux.

Méthodologie
Auscultation de mouvements rocheux relativement simples et se trouvant à un stade d’évolution assez précoce, correspondant au début de l’instabilité.

Mesure à l’extensomètre de l’ouverture des fissures séparant les blocs rocheux, dont les mouvements lents précèdent les éboulements.
Résultats
Cinq sites présentant des possibilités de glissement plan ou de basculement ont été équipés pour mesurer l’ouverture des fissures séparant des blocs rocheux (et trois sites présentant des fissures parallèles à la falaise sont envisagés).

Nécessité d’au moins un cycle annuel complet de mesures avant de pouvoir présenter les premiers résultats (historique des déformations de la falaise).


4) Débouchés du projet

Utilisateurs finaux potentiels
Chercheurs et gestionnaires d’instabilité de versants, PNRV
Production scientifique
- Production de connaissances théoriques
- Production de connaissances pratiques / opérationnelles
Produits délivrables
 *
Partenariats
- Préexistant ?
- Initié par ce projet
?
- Qui se poursuit
?
Retombées du projet
Résultats : Historique des déformations d’une falaise étudiée dans le cadre du projet CAMUS (RDT), notamment dans la thèse de J. Deparis (2007).

Initiation du suivi à long terme de la déformation de falaises dans la perspective à long terme d’un observatoire des mouvements de terrain.


5) Valorisation du projet

Publications et communications
-
Pages Web
-

 

[Programme de recherche départemental]