[PGRN] [Programme de recherche départemental]

Projet CG38 - PGRN piloté par le LIRIGM

Titre du projet

Multi-traçage hydrogéologique du versant instable de Séchilienne

Type d'aléa
Mouvements de terrain - Eboulements - Chutes de blocs
Année

2000

Mots-clés
Mouvement de terrain - Traçage hydrogéologique - Fluocapteurs - Protocole expérimental
Champs disciplinaires
Hydrogéologie, géochimie


1) Organismes et auteurs


Organisme pilote
LIRIGM
Organisme(s) associé(s)
SIERG - Université de Franche-Comté - ISTG (UJF : futur Polytech)
Coordonnateur
Jean-Marc VENGEON
Participants
Jacques MUDRY


2) Contexte du projet


Site(s) d'étude
Versant instable des « Ruines de Séchilienne » sur le flanc sud du Mont Sec (vallée de la Romanche, entre Vizille et Bourg d'Oisans)
Contexte de l'étude
 
Programme plus vaste
 
Initiation du projet
Projet initié par le PGRN
Montant du financement (k€)
7,62 k€ (50 kF)
Part du CG38 - PGRN
? %
(Co)-Financements
 
Appréciation du rôle du financement CG38 - PGRN
 Initiation et soutien financier exclusif des manips.


3) Objectifs, méthodes et résultats

Objectifs
Poursuite de l’étude globale du versant instable de Séchilienne : compléter l’investigation géochimique du massif par une campagne d’injection de traceurs.
Méthodologie
Prélèvements d’échantillons sur l’ensemble des sources suivies par la suite (repérées lors de l’étude antérieure), puis Injection de traceurs (éosine, fluorescéine, naphtionate, rhodamine) en plusieurs points. Suivi des sources. Prélèvements automatiques puis analyse des prélèvements et des capteurs en laboratoire (dosage et spectrométrie).
Classement des mesures selon 3 niveaux d’incertitude de restitution (possibles, probables ou certaines).
Résultats
Analyse par point de prélèvement et par traceur et interprétation. Mise en évidence du passage de traceurs entre différents points d’injection et de mesure.
Analyse des échantillons prélevés et interprétation hydrogéologique de la chronologie et de la distribution des restitutions en cours lors du rapport.


4) Débouchés du projet

Utilisateurs finaux potentiels
Chercheurs géosciences (LIRIGM…)
Production scientifique
- Méthodologie innovante
- Production de connaissances locales / régionales
Produits délivrables
*
Partenariats

- Préexistant
- Initié par ce projet (Univ. Franche-Comté)
- Ne s'est pas poursuivi avec le SIERG (partenariat avec l'Université de Franche-Comté s'est poursuivi avec les projets ACI : Action Concertée Incitative)

Constitution d'un réseau de chercheurs travaillant sur les mouvements de versant, avec une approche hydrogéologique

Retombées du projet
Arrêt faute de continuité locale (personnel / thème).
Continue à Nice et Besançon sur un autre site (La Clapière).


5) Valorisation du projet

Publications et communications
- GUGLIELMI Y., VENGEON J-M ., BERTRAND C., MUDRY J., FOLLACCI J.P. & GIRAUD A, 2002, Hydrogeochemistry : an investigation tool to evaluate infiltration into large moving rock masses - Bull. Eng. Geology and Environment n° 61, 311-324.

- Vengeon J-M, Jongmans D, Jeannin M., Wathelet M., Giraud A, Meric O, 2002, Geophysical investigation of the large Sechilienne gravitational movement, 8th Environmental and Engineering Geophysics meeting, Aveiro, Portugal.
Pages Web
 J. Mudry / Université de Franche Comté - Département de Géosciences : http://geosciences.univ-fcomte.fr/theme-aquiferes.htm

 

[Programme de recherche départemental]