Pôle Alpin Risques Naturels (PARN) Alpes–Climat–Risques Avec le soutien de la Région Rhône-Alpes (2007-2014)
FR
EN
 

Actualités, agenda et lettre d'information

 

Mise à jour : mars 2019

 

Actualités 2019



Novembre 2019

Actualité du réseau


A l’occasion de la parution du Cahier n°10 de l’ANR sur les « Risques et Catastrophes Naturels » attendue pour cet automne, un séminaire sur les perspectives de recherche dans ce domaine est organisé, le 21 novembre 2019 à Paris, par l’Agence en collaboration avec l’Alliance nationale de recherche pour l’environnement (AllEnvi) et l’Alliance thématique nationale des sciences humaines et sociales (Athéna).

L’objectif du séminaire est de restituer les principaux enseignements du travail produit dans ce cahier, et susciter par ce biais une discussion plus large sur les perspectives de la recherche dans ce domaine : leviers et verrous de connaissance, concepts ou sujets émergents, thématiques orphelines, place des approches interdisciplinaires, etc., mais aussi de croiser les questionnements scientifiques avec les demandes des porteurs d’enjeux. Il s’adresse donc en priorité aux communautés scientifiques même si des acteurs du terrain et porteurs d’enjeux seront également invités.

Des présentations, table-rondes et ateliers de groupes rythmeront cette journée qui se tiendra le jeudi 21 novembre 2019 à l’Institut de Physique du Globe de Paris (IPGP).

Infos et inscriptions


Octobre 2019

Actualité du réseau

L’association scientifique internationale IDRiM a été créée en 2009 au Japon (université de Kyoto), sur les thèmes du renforcement et du développement d’approches intégrées des risques liés aux catastrophes majeures.

Pour la première fois depuis la création de cette association, la conférence se tient en France, à Nice, du 16 au 18 octobre 2019. Cette conférence a pour thème la place de la connaissance (scientifique et citoyenne) des risques et des résiliences dans le déploiement de territoires « SMART », c’est-à-dire, interconnectés, durables et responsables.

La conférence IDRiM est une conférence ayant une aura internationale. En 2018, la conférence s’est tenue en Australie, en 2017 en Islande et en Iran en 2016. Il y a environ une trentaine de nationalités représentées. Les participants à cette conférence sont :

  • Des universitaires en pointe de toutes les disciplines de la gestion des risques (ex. MIT, LSE, ANU, ….),
  • Des acteurs majeurs de la régulation à l’échelle française (ex. Le Ministère en charge de l’environnement) à l’échelle européenne (ex. JRC Joint Research Center centre commun de recherche de la commission européenne), ainsi qu’internationale (ex. l’OCDE, UNISDR, …),
  • Des associations de la thématique,
  • Des praticiens des secteurs concernés (assurance, bureaux d’étude, eau, infrastructures critiques, etc)
  • Des personnalités politiques.

Co-organisée avec l’université de Nice Sophia-Antipolis, le CNRS, l’Association française pour la Prévention des Catastrophes Naturelles et leurs nombreux partenaires français et étrangers, la Conférence IDRiM 2019 aura des impacts directs et indirects à court, moyen et long terme :

  • Rendre compte des apports scientifiques et opérationnels de la communauté Française sur les thèmes des risques et des résiliences,
  • Développer des partenariats de recherche et des partenariats opérationnels entre les différents pays (ex. réponses à appels d’offre européens),
  • Agir sur la réglementation à l’échelle européenne voire internationale, ainsi que sur la production de normes,
  • Les 400 participants attendus, dont une moitié d’étrangers, auront une influence sur la ville de Nice et sa région, aussi bien culturelle que touristique.

Toutes les informations sont à retrouver sur le site de la conférence IDRiM


Octobre 2019

Actualité scientifique


A l’occasion des 80 ans du CNRS, l’IGE (Institut des Géosciences de l’Environnement) ouvre ses portes au grand public au travers d’une série de conférences entre le jeudi 3 octobre 2019 et le vendredi 11 octobre 2019.

Deux conférences, notamment, se rattachent aux problématiques étudiées par le PARN :

La petite histoire de carottes de glace à Grenoble, par J.-R. Petit et, Les empreintes du changement climatique, du global aux régions de montagne par M. Ménégoz et I. Zin.

Le programme complet est à retrouver sur le site de l’IGE


Octobre 2019

Actualité scientifique


L’Observatoire Pyrénéen du Changement Climatique (OPCC) et la Région Aragon, Présidente en fonction de la Communauté de Travail des Pyrénées (CTP), organisent le 3ème Colloque International sur le changement climatique en montagne, qui se tiendra les 22 et 23 octobre 2019 au Palais des Congrès de Jaca (Huesca)

Ce colloque constituera l´évènement de présentation et de transfert des résultats du projet OPCC2 et de ses projets associés CLIMPY, REPLIM, CANOPEE, FLORAPYR et PIRAGUA. Par ailleurs, une session sera consacrée à la valorisation des bonnes pratiques d’adaptation dans les Pyrénées et une autre session plus institutionnelle comptera sur les interventions d’organisations telles que la Convention alpine, la DG Climat et les représentants des principaux réseaux de recherche en montagne au niveau européen.

Le 3ème Colloque International sur le Changement Climatique en Montagne est né du succès du 1er Colloque International sur le Changement Climatique en Montagne tenu à Pampelune en novembre 2013 et du 2ème Colloque International PYRADAPT 2017 qui a eu lieu à Biarritz. Les documents et conclusions liés à ces colloques peuvent être consultés ici.

Toutes les informations sont disponibles sur le site de l’événement.


Septembre 2019

Actualité scientifique / actualité du réseau


Le Parc National des Ecrins vient de publier un article, dans le cadre des recherches menées sur les successions primaires. Ces recherches s'intéressent à la colonisation des marges proglaciaires, délaissées par le retrait des glaciers, qui mettent en avant les processus d'évolution qui animent des zones de terrain pratiquement stériles.

L'article est à retrouver sur le site du PN des écrins.


Septembre 2019

Actualité scientifique


Déclin des deux plus grands glaciers des Alpes françaises au cours du XXIe siècle : Argentière et Mer de Glace.

Des modélisations ont été réalisées sur les deux plus grands glaciers des Alpes françaises afin d’estimer leur évolution au cours du XXIe siècle. Pour un scénario climatique intermédiaire avec réduction des émissions de gaz à effet de serre avant la fin du XXIe siècle (RCP 4.5), les simulations indiquent que le glacier d’Argentière devrait disparaître vers la fin du XXIe siècle et que la surface de la Mer de Glace pourrait diminuer de 80 %. Dans l’hypothèse la plus pessimiste d’une croissance ininterrompue des émissions de gaz à effet de serre (RCP 8.5), la Mer de Glace pourrait disparaître avant 2100 et le glacier d’Argentière une vingtaine d’années plus tôt.

Article complet à retrouver ici


Septembre 2019

Actualité scientifique


L’évaluation des réponses des montagnes aux variations climatiques et autres changement, ainsi que leur résilience en tant que systèmes socio-écologiques, nécessite la prise en compte de multiples facteurs de stress qui interagissent entre eux. L’IMC 2019 vise à encourager des discussions interdisciplinaires approfondies en vue d’une nouvelle compréhension des systèmes montagneux, de leurs réponses et de leurs résiliences.

L’IMC 2019 se tiendra du 08 au 12 septembre 2019 à Innsbruck, Autriche. Elle s’inscrit dans le prolongement des trois précédentes conférences sur la montagne à Perth, en Écosse, et s’inscrit dans la continuité de cette série de conférences scientifiques spéciales axées sur des thèmes spécifiques à la montagne. Accueillie dans les Alpes, l’IMC 2019 sera une excellente occasion pour les experts de différentes disciplines de se réunir et de discuter des questions liées à la montagne.

Le programme est à retrouver ici 

Informations complémentaires et site de la rencontre 


Septembre 2019

Actualité du PARN


 

Montagnes Magazine, Mountain Wilderness, les dispositifs Sentinelles des Alpes, le PARN ainsi qu'un ensemble de référents scientifiques lancent #MontagnesSentinelles, un appel à témoignages visant à partager vos observations des changements constatés en montagne ainsi que des évolutions des pratiques.

Prenant exemple sur l'initiative #AlertePollution lancée par franceinfo.fr, #MontagnesSentinelles est une enquête participative de Montagnes Magazine, Mountain Wilderness, des dispositifs Sentinelles des Alpes, du Pôle Alpin Risques Naturels (PARN) et d’un ensemble de référents scientifiques.

Elle a été initiée à l'occasion de l'opération « Encordés pour le climat », pour vous donner la possibilité de signaler des événements environnements et sociaux constatés lors de vos sorties en montagne et impactant les itinéraires, les paysages, les ressources, le milieu et les pratiques, et nous permettre de les relayer à toute la communauté montagnarde.

Pour le PARN, cette démarche s'inscrit dans le travail mené depuis maintenant 3 ans sur les événements remarquables et leur relation avec le changement climatique, que vous pouvez retrouver sur cette page.

Un appel à témoignage à été lancé par chacun des participants.

Toutes les infos sont à retrouver sur la page de l'action


Août 2019

Actualité scientifique

European Commission logo

Un récent article du JRC met en garde contre le fait que les conditions de sécheresse extrême qui ont affecté le printemps et l’été 2018  en Europe centrale et septentrionale pourraient devenir la norme d’ici 25 ans, et appelle à des mesures d’adaptation novatrices pour faire face aux phénomènes extrêmes.

pour aller plus loin :

Site de l’article

The exceptional 2018 European water seesaw calls for action on adaptation

World Day to Combat Desertification and Drought, 17 June 2019


Juillet 2019

Actualité institutionnelle


Le 3 juillet 2019, le rapport d’information sur la gestion des risques climatiques, piloté par Nicole Bonnefoy a été publié.

Ce rapport formule une cinquantaine de recommandations concrètes, visant à proposer un système d’indemnisation plus efficace, juste et transparent, à développer une véritable culture du risque dans notre pays, à donner aux élus locaux et aux particuliers les moyens de réduire leur vulnérabilité et à mieux protéger les agriculteurs face aux risques climatiques.

Information relatives à la parution du rapport

Documents :

Rapport

> Synthèse du rapport


Juin 2019

Actualité scientifique


Les journée interdisciplinaires "Global Challenges Science Week" de l’Université Grenoble-Alpes se tiendront du 3 au 6 juin prochain au World Trade Center à Grenoble.

A noter notamment, deux workshops sur des projets CDP auxquels participe le PARN :

Toutes les informations sont à retrouver sur la page de l’événement.


Juin 2019

Actualité scientifique


La deuxième édition de l’école d’été « Autour du 2°C » organisée à l’initiative du collectif UGA-Climat se tiendra à Autrans (Vercors) du 3 au 7 juin 2019.

Cette école est ouverte aux doctorant.e.s, post-doctorant.e.s, enseignant.e.s-chercheur.e.s et chercheur.e.s issu.e.s des différentes disciplines en lien avec les enjeux du changement climatique, mais aussi aux collectivités territoriales et au secteur privé. Elle vise à favoriser l’interdisciplinarité entre différentes communautés scientifiques de sciences humaines et sociales et avec les géosciences et les sciences de l’environnement.

Informations et programme

L’école thématique « Autour du 2°C » est la première du genre rassemblant un large éventail de communautés disciplinaires en sciences humaines et sociales (anthropologues, sociologues, linguistes, économistes, juristes), en géosciences (climatologues, hydrologues, océanographes) et en sciences de l’environnement (écologues, géographes), pour traiter des enjeux scientifiques et sociétaux liés à la question du réchauffement climatique. La première édition, qui s’est tenue en juin 2017 et a réuni 68 participants, a montré combien étaient grandes les attentes de décloisonnement disciplinaire pour mieux traiter de la complexité des causes et des impacts du réchauffement climatique.

Le programme de cette seconde édition est construit autour des concepts de trajectoires et de vulnérabilités. Elle vise à interroger :

  • l’analyse des vulnérabilités dans les scénarios climatiques (ressources, régionalisation, négociations climatiques),
  • les manières de faire face aux impacts et dommages (enjeux juridiques, de gouvernance et assurantiels),
  • et les processus d’émergence de capacités d’actions collectives autour d’enjeux territorialisés (précarité énergétique, territoires à énergie positive, débat public autour des enjeux énergétiques).

L’objectif de cette semaine est de faire émerger des thèmes de travail en interdisciplinarité, lesquels seront approfondis en atelier afin de produire l’ossature de projets de recherche potentiels.

Les inscriptions à l’école sont ouvertes jusqu’au 6 avril 2019, et sont détaillées ici


Mai 2019

Actualité scientifique


Le PARN a participé à l’atelier du réseau ALPACA (Alpine Patnership for Local Climate Action) consacré à la « Communication sur l’adaptation au changement climatique », organisé par l’AGEDEN (Association pour une Gestion Durable de l’ENergie) le 29 mai 2019 à Grenoble.

Le réseau ALPACA – animé par les associations CIPRA, Alliance dans les Alpes et Ville des Alpes de l’année – est soutenu par l’Initiative européenne pour le climat (EUKI) du Ministère allemand de l’environnement pour organiser des échanges d’information et des actions conjointes de sensibilisation sur les mesures d’atténuation et d’adaptation au niveau local, en rassemblant les initiatives et réseaux existants.

Cet atelier a permis aux partenaires alpins français associés au réseau ALPACA :

  • d’échanger avec les partenaires alpins pour s’inspirer d’autres expériences en matière de communication et de réseaux de partenaires sur l’adaptation au changement climatique ;
  • d’échanger sur un réseau potentiel des partenaires locaux sur les questions d’adaptation au changement climatique.

Programme de l’atelier & formulaire d’inscription

 


Mai 2019

Actualité scientifique


Publication de la Convention Alpine : « Alpes neutres pour le climat et résilientes au changement climatique à l’horizon 2050 »

Cette publication du Secrétariat permanent de la Convention alpine rassemble les trois résultats stratégiques centraux de la XVe Conférence alpine du 4 avril 2019 : la Déclaration d’Innsbruck, le Système alpin d’objectifs climat 2050 et le 7e Rapport sur l’état des Alpes « Gouvernance des risques naturels ».

La publication [Convention Alpine]

 


Mai 2019

Actualité scientifique


La conférence, présentée par Valérie Masson-Delmotte, co-présidente du groupe n° 1 du GIEC, se tiendra dans l'auditorium Grenoble INP le vendredi 17 mai à 18h.

Pour la COP21 en 2015, les Etats ont invité le GIEC à préparer un rapport spécial sur 1,5°C de réchauffement planétaire. Approuvé par les délégués de tous les gouvernements, sur la base du travail de 91 auteurs de 40 pays, de l’analyse de 6000 publications et de riches données scientifiques, en particulier celles issues des technologies spatiales, il met en évidence l’état des lieux du réchauffement dû aux activités humaines.

Les conséquences d’un réchauffement d’un demi-degré ou 1°C de plus ont un impact significatif sur nos modes de vie et nos sociétés. Limiter ce réchauffement nécessite de réduire les émissions de gaz à effet de serre, d’envisager des transformations combinant gestion des risque et adaptation, et de construire des transitions éthiques et justes.

Pour clore la Grenoble New Space Week 2019, organisée par le Centre Spatial Universitaire de Grenoble, Valérie Masson-Delmotte apporte des éléments d’analyse lors de cette conférence ouverte à tous.

Conférence organisée avec le soutien de la Fondation UGA

Toutes les informations sont à retrouver sur le site de l'UGA

 


Mai 2019

Actualité du réseau


Verra-t-on la fin du ski dès 2050 ?

Le temps du développement intensif des stations de sports d’hiver, impulsée dans les années 1960 par le « Plan neige », est aujourd’hui révolu. À cette période, l’aménagement de nouveaux sites primait sur les préoccupations relatives à l’enneigement, et les services de l’État privilégiaient l’équipement des sites d’altitude pour construire des stations dites « en site vierge », comme La Plagne, les Arcs ou Tignes. 
Dans leur sillage, de nombreuses stations de moyenne montagne ont vu le jour, jusque dans les années 1980, de manière plus diffuse et avec des formes d’aménagement variées. Ces dernières se sont révélées plus exposées à la variabilité naturelle de l’enneigement.

Article auquel a contribué Samuel Morin, directeur du CEN (Centre d'études de la Neige) et membre du CST du PARN

 

 


Mai 2019

Actualité scientifique

Benjamin Einhorn (directeur du PARN) et Samuel Morin (membre du CST du PARN et directeur du CEN -Centre d’Etude de la Neige-) interviendront lors de la matinale de l’IRMA le 14 mai prochain.

« Depuis plusieurs années, les acteurs publics sont confrontés à une multiplication d’épisodes météorologiques extrêmes, à l’image des tempêtes et des fortes précipitations qui se sont succédées sur nos territoires alpins en janvier 2018, entraînant des crues, des avalanches, des coulées de boue et des glissements de terrain à une fréquence inhabituelle.  Alors qu’ils prennent progressivement conscience de la nécessité de s’adapter aux impacts du changement climatique, les acteurs publics se demandent légitimement s’ils doivent se préparer à l’avenir à faire face plus souvent (sinon régulièrement) à ce type de séquence dommageable ? »

 

 


Mai 2019

Actualité du PARN

Les solutions fondées sur la nature constituent de premiers leviers d’adaptation et sont également efficaces pour atténuer les émissions de gaz à effet de serre. Il s’agit d’urbaniser différemment, de ré ouvrir les milieux en déprise agricole, de rafraîchir par le végétal.
Auvergne-Rhône-Alpes Énergie Environnement, en partenariat avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes, associées aux partenaires relais de la Région - l'IRMa, le PARN, le CREA Mont-Blanc et  les Conservatoires d’espaces naturels d’Auvergne-Rhône-Alpes -  organise une conférence régionale le 3 juin 2019 de 14h à 17h autour de cette question.

Objectif : Identifier les espaces et les acteurs clefs pour la mise en place de solutions « sans regret » fondées sur la nature et ainsi renforcer leur place au sein des politiques et actions de la collectivité.

Cette conférence constitue le 2e volet d'un cycle de trois séminaires. Le 3e sera consacré à l’accompagnement des mutations économiques territoriales face aux effets du changement climatique (fin 2019).

Le PARN (Benjamin Einhorn et Simon Gérard) a contribué à l’élaboration du programme de ce cycle de séminaires et a effectué une présentation lors du 1er séminaire, intitulée : « La gestion intégrée des risques naturels : apprendre des événements extrêmes pour adapter son territoire ». Cette première journée a permis de poser le contexte en région et les mécanismes de changement qui s’opèrent, puis d’exposer différentes initiatives et dispositions que peuvent prendre les collectivités pour adapter leur territoire.

Le programme de la conférence est à retrouver ici

Une seconde conférence est également organisée dans la matinée, pour ceux qui désirent suivre l'intégralité du programme de conférence. Son ordre du jour est disponible ci-après.

9h30 -  Accueil des participants

AURA-EE - 18 rue Gabriel Péri - 69100 Villeurbanne

9h30 - 10h30 – Remise à niveau

Rappel des principaux acquis du séminaire 1 – Analyse de la vulnérabilité climatique de son territoire

Questions-réponses à la demande autour des avancées de chacun suite au séminaire 1 et  par rapport à la démarche engagée sur vos territoires

10h30 - 11h00 – Analyse des politiques publiques au regard du changement climatique

Présentation et test de la méthode d’analyse

 11h00 - 11h30 – Vos travaux sur les solutions fondées sur la nature

Préparation à la conférence de l’après-midi : présentation rapide du concept de solutions fondées sur la nature puis tour de table des participants sur les projets ou procédures pouvant rejoindre la mise en place de telles solutions.

11h30 - Pause Déjeuner - Repas à la charge des participants

14h – Conférence « La nature, alliée des territoires pour s’adapter au changement climatique


Avril 2019

Actualité du réseau

Ce mois-ci, la BU accueille Agnès Helmstetter, sismologue à l'Institut des Sciences de la Terre. Elle nous présentera les différentes façons de mesurer les glissements de terrain, et particulièrement, les travaux menés sur le glacier de l'Argentière.

lien vers le podcast

 

 


Avril 2019

Actualité du réseau



La deuxième édition de l'école d'été "Autour du 2°C" qui se tiendra à Autrans (Vercors) du 3 au 7 juin 2019.

Cette école est ouverte aux doctorant.e.s, post-doctorant.e.s, enseignant.e.s-chercheur.e.s et chercheur.e.s issu.e.s des différentes disciplines en lien avec les enjeux du changement climatique, mais aussi aux collectivités territoriales et au secteur privé. Elle vise à favoriser l'interdisicplinarité entre différentes communautés scientifiques de sciences humaines et sociales et avec les géosciences et les sciences de l'environnement.

Le site internet de l'événement est accessible, ainsi que son programme à ce lien : voir

Le programme de cette seconde édition est construit autour des concepts de trajectoires et de vulnérabilités. Elle vise à interroger :

• l'analyse des vulnérabilités dans les scénarios climatiques (ressources, régionalisation, négociations climatiques), 

• les manières de faire face aux impacts et dommages (enjeux juridiques, de gouvernance et assurantiels), 

• et les processus d'émergence de capacités d'actions collectives autour d'enjeux territorialisés (précarité énergétique, territoires à énergie positive, débat public autour des enjeux énergétiques).

L'objectif de cette semaine est de faire émerger des thèmes de travail en interdisicplinarité, lesquels seront approfondis en atelier afin de produire l'ossature de projets de recherche potentiels.

Les inscriptions à l'école sont ouvertes jusqu'au 6 avril 2019, et sont détaillées à ce lien : voir

 


Avril 2019

Actualité du réseau



La Région Auvergne-Rhône-Alpes grâce à l'Agence régionale de l'énergie et de l'environnement, AURA-EE, (associée aux partenaires relais du conseil régional, IRMA, PARN, CREA) organise un cycle de trois séminaires à l'attention des acteurs de territoires qui se lancent dans une réflexion ou mènent des actions sur l'adaptation aux effets du changement climatique.

1er séminaire : Analyser la vulnérabilité de votre territoire face au changement climatique - 30 avril 2019 - Villeurbanne

Cette première journée posera le contexte en région et les mécanismes de changement qui s’opèrent. Le climat évolue en Auvergne-Rhône-Alpes, on constate une augmentation de +2°C en moyenne en région, en 60 ans, avec des épisodes météorologiques exceptionnels.

2nd séminaire : S'adapter au changement climatique en s'appuyant sur des solutions fondées sur la nature - 3 juin 2019 - Lyon

3ème séminaire : Accompagner les mutations économiques territoriales face aux effets de changement climatique - novembre 2019 - Lieu à définir

Les inscriptions pour le 1er séminaire sont ouvertes sur le site internet AURA-EE

Le PARN (Benjamin Einhorn et Simon Gérard) a contribué à l'élaboration du programme de ce cycle de séminaires et a effectué une présentation lors du 1er séminaire, intitulée : "La gestion intégrée des risques naturels : apprendre des événements extrêmes pour adapter son territoire". Cette première journée a permis de poser le contexte en région et les mécanismes de changement qui s’opèrent, puis d'exposer différentes initiatives et dispositions que peuvent prendre les collectivités pour adapter leur territoire.


Mars 2019

Actualité du réseau

Le programme européen d’observation de la Terre Copernicus continue de se déployer, avec l’ouverture d’un nouveau service dédié au changement climatique : « C3S - Copernicus Climate Change Service ».

Ce service permet à tous d'accéder à des données fiables et de qualité sur les états du climat passé, actuel et futur, en Europe et dans le monde. Il vise à devenir un service européen de référence pour répondre aux enjeux environnementaux et sociétaux associés aux changements climatiques induits par l’Homme.

Le C3S fournit des informations essentielles pour surveiller et prévoir les changements climatiques et leurs impacts. Pour cela, il assure un suivi régulier des données à l'échelle mondiale. Les observations satellitaires et au sol alimentent des modèles qui permettent de produire des indicateurs, des cartes, des graphiques, des prévisions...

Le programme Copernicus propose également quatre autres services opérationnels pour la surveillance de l’environnement : atmosphère, milieux marins, terres émergées, gestion des urgences. Ces services s’appuient sur des missions satellitaires : sept satellites Sentinels ont été financés par le programme Copernicus ; le dernier a été lancé en avril 2018.

A consulter

 

 


Mars 2019

Manifestation scientifique


La journée « Glaciologie-Nivologie-Hydrologie de Montagne » de la Société Hydrotechnique de France (SHF) se tiendrat les 29 avril prochain au LGGE, sur le Campus universitaire de Grenoble. Cette journée d’échanges, ouverte à tous, permet de faire le point sur les dernières recherches et de suivre l’évolution des connaissances sur les glaciers, le permafrost, l’enneigement et l’hydrologie de montagne.

 


Mars 2019

Actualité du réseau

Le 28 mars prochain, l’Association Française pour la Prévention des Catastrophes Naturelles (AFPCN) organise une journée d’étude consacrée à l’impact du changement climatique sur différents types d’événements extrêmes : canicules, pluies et crues extrêmes, tempêtes et submersion marine, sécheresse et incendies… Une première partie sera consacrée à un état de l’art sur la détection de tendances-évolutions sur ces extrêmes climatiques et sur l’attribution de ces changements à la variabilité « naturelle » ou à une cause anthropique. Une seconde partie abordera la perception du public, des médias, politiques… sur l’impact du changement climatique et ses attentes en termes d’attribution. La troisième partie permettra de discuter de ce qui est fait dans les politiques publiques (PNACC2, santé publique face au risque canicule, prévention du risque de submersion marine, SDAGE, assurances…) en lien avec les extrêmes et changement climatique.

Toutes les informations sont à retrouver sur le site de l’AFPCN

 


Mars 2019

Actualité du réseau


Sous l’égide du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire (MTES), la quatrième édition des Assises Nationales des Risques Naturels (ANRN) se tiendra les 25 et 26 mars 2019 à Montpellier.

Ces assises réunissent tous les acteurs de la prévention des risques naturels (collectivités territoriales, services de l’État, professionnels de la gestion des risques, scientifiques, représentants de la société civile, etc.) pour échanger et débattre sur l’état de la situation et les perspectives de réduction des catastrophes. Les ANRN doivent permettre une meilleure appropriation des actions relatives aux risques naturels par l’ensemble des parties prenantes et une plus grande efficacité des démarches collectives de réduction des risques et d’adaptation des territoires pour une société résiliente.

Les ANRN sont aussi l’occasion de contribuer au développement d’une culture commune du risque en mutualisant les connaissances des différents acteurs intervenant dans les domaines concernés par la prévention et la gestion des risques naturels, services de l’État, élus, associations et ONG, organismes d’assurance, chercheurs, bureaux d’études, tous sont appelés à se mobiliser pour ces journées de rencontres et d’échanges, en particulier les collectivités et leurs élus, acteurs de la mise en place de la politique de prévention à l’échelle de leurs territoires. Dans ce cadre, le monde scientifique a un rôle particulier pour le développement de la recherche et de la connaissance, pour donner des éléments d’éclairage et de choix pour l’action de tous dans ce domaine.Le programme ainsi que la présentation des Assises et les modalités d’inscription sont consultables sur le site Internet dédié

e PARN avec Irstea et les territoires de GIRN des Baronnies Provençales et du Briançonnais ont présenté à ces Assises un poster sur le thème suivant : "Les Territoires Alpins de Gestion Intégrée des Risques Naturels (TAGIRN) : Boîte à outils pour la résilience et l’adaptation au changement climatique". (Einhorn B., Berger F., Jarjaye J., Crévolin A., Cartier-Moulin O., Peisser C.) | Poster PDF | Résumé PDF

A cette occasion, le PARN a également édité une nouvelle brochure de présentation de l'association.

Janvier 2019

Actualité du réseau

En début d’année 2019, l’ONERC (Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique) a publié un rapport thématique sur les événements météorologique extrêmes dans un contexte de changement climatique.

Ce rapport est à retrouver ici, ou sur le site de l’ONERC

 










Europe

Alpine Space ClimChAlp ONERC
ONERC
Rhône-Alpes PARN

Portail Alpes-Climat-Risques   |   PARN 2007–2017   |  
Mentions légales